Page d'archive 4

www.myspace.com/shimsou

nouvelle cellection été 2009 de la marque shimsou. www.myspace.com/shimsou

reebok jean michel basquiat

basquiatphotowilliamcoupon.jpgreebokbasquiatnpcuk1.jpg

marcher dans les souliers de l’autre

Aujourd’hui, je réalise que je dois exercer la tolérance car je désire pouvoir travailler avec les autres et vivre en harmonie. Le travail d’équipe est essentiel à la réussite, donc je demeure ouvert aux idées, aux personnalités et aux manières d’être des autres. « La tolérance est la charité de l’intelligence » Jules Lemaître

les effets de l’alcool

L’une des pires conséquences de l’alcoolisme chronique est la tolérance que développent les buveurs. Le syndrome de retrait (état de manque) est une sensation désagréable que ressentent les buveurs privés d’alcool – maux de tête, nausées, nervosité, confusion. Il est très difficile de surmonter cette sensation, et un alcoolique qui a cessé de boire sera toujours considéré comme étant en sursis.
cn18.png

good vibe

good vibe dans music mp3 walkingonadream.mp3 voici le morceau du week end bonne écoute

la valeur de l’argent

Aujourd’huit je vois l’argent comme un moyen de crée de la valeur. J’investis dans la création d’un produit ou d’un service qui comblera un besoin. De cette façon, je serai en mesure de transformer l’argent en un outil de travail et non pas en une fin en soi. bonne journée

Isaac Bonan

mrzoaquarellecrayonsdecouleurs.jpg une illustration d’un ami Isaac Bonan.

Une plate-forme d’insertion dédiée aux artistes vient d’être créee grâce au nouveau plan départemental d’insertion de Paris. Avec un budget de 1,2 millions euro sur quatre ans, elle doit accompagner 1000 artistes RMIstes sur une période de deux ans. Le but est d’amener les artistes à concrétiser leurs projets professionnels et à atteindre une autonomie financière.

Dans le cadre d’un plan départemental d’insertion adopté par le Conseil de la ville de Paris en février, les allocataires parisiens du RMI qui souhaitent développer un projet artistique seront particulièrement soutenus.

Les allocataires du RMI sont environ 8.000 à Paris à avoir un projet artistique et à chercher à le concrétiser, soit près d’un allocataire du RMI parisien sur six. Pour leur venir en aide, la ville de Paris crée un nouveau dispositif : la « plate-forme d’appui artistes ». ce service permettra l’accompagnement de 1000 artistes allocataires et est créée en complémentarité des services de Pôle Emploi (ex-ANPE) chargés de l’accompagnement des intermittents du spectacle, dans les secteurs des arts plastiques et photographie, métiers de l’audiovisuel, métiers de l’écrit, spectacle vivant. L’accompagnement se déroule sur 24 mois, avec pour objectif la concrétisation professionnelle du projet artistique et l’autonomisation financière. Pour financer cette plate-forme, le Département de Paris s’engage à hauteur de 1,2 million d’euros par an pendant les quatre années du marché.

lien clip vidéo

mr?zo vous présente un clip produit et réalise par yaprodyafilms mmmmm.jpg www.dailymotion.fr/mrzo15

irma

Une plate-forme d’insertion dédiée aux artistes vient d’être créee grâce au nouveau plan départemental d’insertion de Paris. Avec un budget de 1,2 millions euro sur quatre ans, elle doit accompagner 1000 artistes RMIstes sur une période de deux ans. Le but est d’amener les artistes à concrétiser leurs projets professionnels et à atteindre une autonomie financière.

Dans le cadre d’un plan départemental d’insertion adopté par le Conseil de la ville de Paris en février, les allocataires parisiens du RMI qui souhaitent développer un projet artistique seront particulièrement soutenus.

Les allocataires du RMI sont environ 8.000 à Paris à avoir un projet artistique et à chercher à le concrétiser, soit près d’un allocataire du RMI parisien sur six. Pour leur venir en aide, la ville de Paris crée un nouveau dispositif : la « plate-forme d’appui artistes ». ce service permettra l’accompagnement de 1000 artistes allocataires et est créée en complémentarité des services de Pôle Emploi (ex-ANPE) chargés de l’accompagnement des intermittents du spectacle, dans les secteurs des arts plastiques et photographie, métiers de l’audiovisuel, métiers de l’écrit, spectacle vivant. L’accompagnement se déroule sur 24 mois, avec pour objectif la concrétisation professionnelle du projet artistique et l’autonomisation financière. Pour financer cette plate-forme, le Département de Paris s’engage à hauteur de 1,2 million d’euros par an pendant les quatre années du marché.

12345

Auteur:

mrzo

août 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Commentaires récents

Sondage

Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

peinture perso |
Le Blog à Exar |
lizounartcreations |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | quelquepartouici
| PIERRE MAYER MAGIC AUTOMATA
| Festival Passages